Sortie à Bergicourt avec JPh

Copié/Collé des commentaires postés sur Facebook

Top départ donné vers 9h10, 9h15, quelques "Serials" ont certainement été victimes d'une panne d'oreiller (bah..., ça arrive...). 300m à peine et Élodie donne le ton ou plutôt le bond au dessus des Evoissons que nous retrouverons à plusieurs endroits du parcours pour le grand plaisir de tous, celui d'un rafraîchissement bien venu...

300m de plus et voilà David les pieds dans l'eau (toujours la rivière "Evoissons"). Les avis seront partagés ensuite, certains iront dans l'eau et les autres iront forcément (et malgré eux), mais un peu plus loin, hé hé hé...

Bon, maintenant la vigilance est de mise puisque nous longeons la rivière "Evoissons", les abords ayant été tout fraîchement nettoyés, une aubaine pour notre sortie qui a failli nécessité plan B.
Donc ouffff..., le passage est dégagé (un GRAND MERCI pour ce nettoyage inattendu et bien venu !), cependant ce type de terrain impose un max de précaution, alors tous dans mes pas mais à distance, svp !!!

Bon bin, pour ceux et celles qui souhaitaient évoluer les pieds au sec, c'est loupé puisque trois options s'offraient à nous/vous, soient:
1-mouillés jusqu'en au des chevilles (tout droit);
2-eau jusqu'aux genoux (dans la rivière);
3-embourbement garanti dans la pâture (contournement improbable).
Ajoutons qu'un franchement au dessus des barbelés (passages prévus) s'imposait aussi, une "Serial-sortie" comme je les aime, pas vous..., hein Luc?!?

Km1, voici le franchissement de la clôture via passage prévu à cet effet, Marie-France œuvre avec dextérité, comme le reste de la bande, vous pensez bien, hi hi hi...

Valérie pourra compter sur la "Serial-galanterie" de David et de Thibaub, au choix, pour une aide au franchissement (poussée par l'arrière), puis un "amortissement" à la réception au sol (accompagnée par devant). Bravo messieurs !!!

Un peu plus loin et reeeeee..... C'est José qui ouvre la voie pour un nouvel exercice d’acrobatie sans filet entre pâture et bord de rivière, youpiiiiiii....., superrrrrr !!!

Hé hé, ne vous ai-je pas parlé de la si "célèbre dextérité" des Serials, hein?!? La preuve en image avec Dominique, léger appui et hop, franchissement telle une quasi envolée....., facile....

Euh....,en même temps..., pas de figure imposée chez les Serials, à chacun son style, Céline préférant une technique un peu moins "élaborée" mais tout aussi efficace, ouffff...., ça passe....

Manu s'adonne à une nouvelle pratique sportive, "l'aquavtt". Il débute, alors la technique n'est pas encore au point, mais il progresse..., il progresse...

Ahhh..., enfin un passage au sec, trop au sec certainement, puisque Christian ne résistera à la rivière... On le voit là entrain de scruter, il se dit: "Bon, j'y vais à droite ou à gauche ?!?" Ce sera à droite...

2,5km au compteur, nous voici au niveau du parking de la montagne de Guizancourt pour un autre franchissement de la rivière Evoissons, au sec ou pas. Thomas opte pour un peu de fraîcheur humide ainsi qu'arrosage de "vilains Serials" (hop hop hop, on ne cafte pas !!!).

Une fois de plus, Amélie et Anaïs ont sorti leur vtt et Manu reste aux guets pour intervenir et les aider lors d'obstacles et/ou de montées qu'il y aura en nombre aujourd'hui.

Km3 environ, nous repassons au dessus de la rivière "Evoissons", Dominique et Céline ferment la marche en soupçonnant le guide du jour de leur cacher un "ils ne savent quoi" à travers son sourire "moqueur". (Euh..., moi moqueur ?!?)

Thomas et Thibaud gravissent avec aisance cette longue montée de 600m de long et 65m D+ (de 100m à 165m) en direction du Bois des Sept Messes. Nous nous rassemblerons en haut pour une pause récup bien méritée.

Valérie et Christian, duo de chic et de choc, semblent progresser avec facilité et sans forcer, bravo à eux !

6ème km, nous sortons du Bois de Lahaye après avoir emprunté des sentiers plus que plaisants, pente descendante, une autre montée vers Frocourt (Somme) attend David, Valérie ainsi que Franck et Manu..

Nous arrivons à Frocourt (Somme) via cette montée longue de 300m (25m D+), Luc vient de passer, au tour de José, puis de Christian, Dominique, Franck, Thomas, etc..., quasiment tout le monde au pas de course, quel bel effort !

Alors que le petit groupe de "Serials" fait une pause à Frocourt (Somme), je profite du paysage du secteur et l'immortalise. Nous serons là-bas dans quelques minutes...

7km environ nous descendons "tout schuss" en direction d'Éramecourt. La pente est raide, alors ne nous laissons pas totalement emballer comme le fait Franck en maîtrisant cette courbe en forme de "S".

Manu, Dominique et Céline accompagnent Anaïs et Amélie prudentes lors de cette bien belle descente.

Thibaud, pour la 1ère fois parmi nous, me rappelle un certain Gwen, en courant ainsi les yeux fermés. Attention quand même !!!

Bon bin vous connaissez la chanson, quand ça descend, c'est signe d'une remontée à venir et nous y voici pour 25m D+ sur 900m de long à travers le Bois de Baillon que Marie-France entreprend avec énergie, comme à son habitude.

Km8, ce champ aux innombrables coquelicots n'aura pas pu résister à Céline, puis à Luc et Catherine. Clic, c'est dans la boite !!!

Ahhhhh...., revoilà la rivière, un peu de fraîcheur nous fera le plus grand bien, n'est-ce pas Franck, le premier à faire trempette...

Un kilomètre plus loin, José et Luc n'auront pas le temps de sécher, car une nouvelle traversée les attend...

Non, vraiment pas le temps de sécher, puisque 50m plus loin et re dans l'eau. Ça va la température, Dominique ?!?

10km environ, nous remontons à travers partie boisée vers la D901 que nous couperons en direction d'Equennes-Éramecourt. Catherine, suivie d'Anaïs et de Christian, relance la machine.

 

Voilà, nous sommes de l'autre côté de la D901, Valérie attaque la première ce chemin à peine dégagé, il faut donc lever les genoux, un exercice parfois exigeant quand il s'éternise...

Parcours pas facile facile pour Amélie et Anaïs, même à vtt, c'est pourquoi Manu et David aident régulièrement ces courageuses demoiselles, surtout lorsque la pente et ascendante.

Céline s'évertue souvent à monter chaque côte en courant en guise d'exercice, mais là..., un peu de marche lui permettra de mieux repartir ensuite...

Le "vrai traileur" boit dans les flaques, et pour se ravitailler, rien de tel qu'un cerisier et là, David est pris la main dans le sac (ou la main dans les branches). Han le gourmand !!!

Km12 environ, Thomas peut allonger la foulée dans le Bois de St Romain traversé par un long chemin descendant. Marie-France et José sont bien décidés à ne pas se laisser distancer...

13km au compteur, nous revoilà dans le Bois de Lahaye. Ici Luc grimpe sans fléchir cette terrible montée, quelle pêche Luc !!!

David arrive à pousser Amélie le long de cette montée abrupte, faut dire qu'il s'est dopé à la cerise !!!

 

Bah..., mais que fait Franck avec un casque sur la tête ???
Hum hum..., inquiétant, vous ne trouvez pas ?!?

 

Km14, Marie-France file maintenant en direction de Guizancourt, le chemin emprunté ne fait que descendre, l'envie d'accélérer la cadence se fait ressentir malgré de nombreuses côtes gravies jusqu'alors...

Petite pause et contemplation du magnifique paysage, Guizancourt là-bas, nous nous y rendons pour un dernier "supplice", celui de la montagne de Guizancourt...

Petit saut de Manu, ça faisait longtemps... Faut dire, que Manu aura eu "dur à faire" en aidant régulièrement Amélie et Anaïs lors des nombreux passages exigeants du parcours. Cependant, cette impulsion de fin de trajet me fait dire qu'il lui reste encore du jus...

David est repassé devant pour franchir la rivière "Evoissons" avant l'épreuve de force, la cerise sur le gâteau de ce parcours que nous affectionnons tous grâce et/ou malgré sa difficulté qu'un TRAILEUR aime par dessus tout.

Inutile de dévoiler la surprise à venir à Luc qui sait très bien que "le moteur risquera de chauffer" dans quelques instants, alors un bon rafraîchissement est le bien venu pour pouvoir ensuite attaquer la montagne...

Et bien BRAVO José, qui ne se la joue pas "petit joueur" en gravissant en courant, rythme régulier, concentration absolue au km16...

Franck, Marie-France et Dominique, certainement inspirés par la fougue de José, s'accrochent et grimpent en cadence...

Le traileur sait très bien que ses efforts ne sont jamais vains, car une récompense l'attend toujours, une jolie carte postale, celle d'un paysage "époustouflant", Guizancourt.

Après efforts intenses, puis délivrance et plaisir d'admirer un bien joli paysage, Thomas repart ressourcé..., la fin du parcours s'annonce facile puisque descendante jusqu'à notre arrivée...

Fin de parcours pour Dominique et Céline qui déroulent... J'avais promis 16km environ, il y en aura un peu plus, mais rassurez-vous, le supplément est offert par la maison, geste commercial hé hé hé...

Après l'effort, le 1er réconfort, celui d'un bon rafraîchissement: "TOUS À LA FLOTTE !!!"

2nd réconfort, celui du plaisir de partager une bière, un gobelet de cidre, des cerises, de la pastèque, des crêpes, etc...
Merci à tous pour votre bonne humeur habituelle !!!
A bientôt pour de nouvelles aventures "Serialesques" !
JPhB

Prochaine

Sortie

saM-15/12/2018

au  départ

9h00 de

Plus d'infos rubrique

 

"Sorties NATURE"

 

Samedi 15 Décembre 2018

Samedi 22 Décembre 2018

Samedi 26 Janvier 2019

Dimanche 27 Janvier 2019

Samedi 02 Février 2019

Dimanche 24 Février 2019

 

Chaîne